Le lieutenant Guynemer As de l’aviation de la Première guerre mondiale

VOIR : GALERIE DE PORTRAITS

Les as de l'aviation

Il faudra attendre 1916 et les grandes batailles de Verdun ou de la Somme pour que l'on trouve des combats aériens à grandes échelles.

Pour échapper au tir désormais continu des mitrailleuses adverses, les pilotes doivent maîtriser toutes les figures de combats aériens, car une fois touchés, ils n'ont plus aucun moyen de s'en sortir : pas de parachutes, pas de siège éjectable.

  

 Pour abattre l'ennemi chacun a sa tactique ex : Guynemer grimpe très haut et fond sur sa cible qu'il tire à bout portant : " Je vois, je pique, je tire…et couic !