[creation site internet] [creation site web] [logiciel creation site] [Une guerre totale]
[Première Guerre Mondiale Le début du conflit]
[Textes et documents Première Guerre Mondiale]
[Textes et documents Première Guerre Mondiale]
[Textes et documents Première Guerre Mondiale]
[Première Guerre Mondiale lexique]
[Photo Les tranchées 1914 1918]
[]
[Photo Les tranchées 1914 1918]
[Photo les tranchées]
[Première Guerre Mondiale téléchargement]
[Première Guerre Mondiale en ligne]
[Textes et documents Première Guerre Mondiale]
[Vie dans les tranchees]
[]
[PREMIERE GUERRE MONDIALE]
[La bataille de Verdun 1916]
[Plan du site Première Guerre Mondiale]

SOMMAIRE

Contact

Pour écouter le texte

Troupes britaniques
 

Cliquer sur les images pour les agrandir
 

Tranchée française
 

Tranchée française
 

Cliquer sur les images pour les agrandir
 

Les deux armées commencent donc à creuser des tranchées pour se protéger des tirs ennemis, le long d'un front de 800 kilomètres, de la Flandre à l'Alsace. De la mer du Nord à la Suisse, deux lignes fortifiées se font face. Les armements s'adaptent : la puissance de feu de l'artillerie devient décisive. Pour percer les lignes ennemies, il faut broyer l'adversaire. Les batailles sont très meurtrières. A Verdun, en 1916, plus de 500 000 hommes, 275 000 morts chez les français et 240 000 chez les allemands, sont tombés pour la conquête ou la défense de quelques mètres de terrain.


  

Protégées par des fils de fer barbelés, les tranchées de chaque camp sont réunies par des boyaux. En certains endroits, elles se couvrent de terre pour devenir des casemates où l'on peut se mettre à l'abri et essayer de dormir un peu. On peut parcourir des centaines de kilomètres sans jamais se faire repérer par l'ennemi.

La bataille de la Marne, du 9 au 12 septembre 1914, a mis face à face deux millions de combattants sur un front de 300 kilomètres. Les Allemands ont été arrêtés dans leur avance, mais les Français n'ont pas réussi à les faire reculer. Il y a eu plus de cent mille tués dans chaque camp. A cette vitesse-là, en quelques semaines, les deux armées se seraient anéanties.

Une guerre

totale

Le début

 du conflit

Les tranchées