Première Guerre Mondiale la propagande
Première Guerre Mondiale la propagande
Première Guerre Mondiale la propagande
Première Guerre Mondiale la propagande
Première Guerre Mondiale la propagande


La propagande

Le courrier que les soldats envoient vers l'arrière est censuré, pour éviter que les populations civiles ne soient conscientes de l'atroce réalité du quotidien des soldats : la peur, la mort, la boue...

Tout au long de la guerre les murs des villes fleurissent d’affiches destinées à prouver que La guerre est "juste".

  

Pour dynamiser cet élan, on fait appel aux héros comme Jeanne d'Arc.

L'Alsace-Lorraine devient une terre promise et les armées françaises, les nouveaux bataillons d’une croisade contre la barbarie

  

Les généraux deviennent des héros, qui mènent les armées vers la victoire.

  

Les journaux pratiquent, eux aussi, la censure. Rien n’est écrit contre l'élan héroïque de la nation. Le soldat de son camp est toujours un héros, confiant, déterminé, admirable, tandis que l’ennemi est toujours un  assassin, un barbare.

  

Cliquer sur les images pour les agrandir
 

Cliquer sur les images pour les agrandir
 

Contact

SOMMAIRE